Categories
qeep fr review

A l’ere des applications de rencontre, la seduction parait a J’ai portee de tous, et les relations faciles a nouer.

A l’ere des applications de rencontre, la seduction parait a J’ai portee de tous, et les relations faciles a nouer.

A condition d’adopter une logique 1 tantinet. brutale.

Face a son ecran, Christophe, 42 annees, se sent perdu. Celibataire epuis peu, le Genevois etait pourtant enthousiaste en decouvrant nos apparentes facilites offertes par nos applis de drague – Tinder, Happn ou OkCupid, entremetteurs stars des annees 2010. Pour franchir le jamais, il a choisi la premiere d’entre elles. Et lorsqu’une notification lui signifiant «It’s a match!» reste apparue, il a immediatement commande contact avec l’individu qui, comme lui, l’avait choisi Afin de relation potentielle, avec invitation, aussi, a rencontre reelle autour d’un verre. Deconfiture totale: jamais le quadragenaire n’a recu de reponse.

Tinder

Quelle erreur a bien pu commettre Christophe? Il avait fignole sa langue francaise, ne s’etait jamais montre lourdement suggestif: juste amical et curieux qeep de connaitre l’autre. Bref, il s’etait comporte tel il l’aurait fera dans un cadre de socialisation classique, bureau, bar ou concert… Et c’est la, precisement, qu’il a eu tout faux. Car l’usage des applications de rencontre a modifie les codes une drague tels qu’on nos concevait depuis i  nouveau deux annees sur les sites de rencontre, confirme Olivier Voirol, sociologue a l’Universite de Lausanne (UNIL).